• Sowa

Le retour des dragons naturels

Qui sont les dragons ?

Les amis des enfants et de la nature ?

Des compagnons fidèles, des guides, des sages…. ?


En général ce n’est pas vraiment de cette façon que les dragons sont présentés. Faut-il encore revenir sur les habituelles écueils : créature monstrueuse, à combattre à coup de lance et d’épée, symbole des forces du mal qui brûle tout sur son passage. A force de voir les dragons ainsi, l’imaginaire collectif à en effet créer des dragons de ce type. Mais sont-ils la norme pour autant ?


J’ai rencontré mon premier dragon il y a 3 ans maintenant. Un matin au réveil, un grand oeil vert m’est apparu. Les yeux ouverts je voyais ma chambre, les yeux fermés je voyais cet oeil, magnifique, déroutant, si réel. C’était l’oeil d’une grande dragonne blanche. Cette image m’a poursuivie pendant des jours et j’avais l’étrange sensation que ce dragon était prêt de moi, qu’il interagissait avec moi.



C’est ainsi que j’ai découvert que j’étais dragonnière. C’est à dire que mon être intérieur, je pourrais même dire ma structure moléculaire est intimement liée aux dragons. Suite à cette première rencontre, d’autres ont suivi, grâce au concours de la dragonne banche qui m’a conduit dans son monde et permit de rencontrer d’autres dragons fantastiques, tels que le dragon vert compagnon de Gaïa, ou encore le dragon noir qui m’a permit de visiter des lieux énergétiques souterrains et pas très fréquentables en étant à l’abri dans son ventre.


Les dragons crachent du feu, oui, mais ce n’est pas un feu de flammes brûlantes. Le souffle du dragon permet de purifier en profondeur. C’est comme un courant rafraichissant d’énergie qui vient vous secouer les cellules. Chaque dragon a un souffle différent selon sa « spécialité ». Il y a des dragons liés aux Éléments : dragons d’Air, de Feu, de Terre et d’Eau, il y a les dragons reliés à Gaïa ou encore ceux reliés à certaines étoiles. Il y a une diversité incroyable de dragons qu’il serait difficile de nommer ici.


Les dragons peuvent prendre des formes et des tailles très différentes. J’en ai déjà perçu un qui voletait devant moi qui n’était pas plus gros qu’un chat !

Croyez-vous que les dragons aient choisi de terrifier les humains au point qu’on leur ait prêté des traits abominables ? La réponse est oui et non.


Il y a eu une incompréhension entre dragons et humains il y a plusieurs siècles de cela. Il fut un temps où le monde des Hommes et le monde des dieux communiquaient en permanence. Puis l’humain s’est émancipé des dieux pour devenir sont propre dieu. Il a tout simplement arrêté de prendre conseil chez les dieux. Les dragons faisaient partis des sages de ce monde. Ils sont notamment expert dans l’utilisation des Éléments. L’humain s’est servi de ces savoirs mais les a détourné. Le feu s’est mis à détruire ardemment, l’eau à engloutir et à être dénaturée, la terre a été labouré, fatigué, écorché pour extraire des minéraux. Nous sommes bien loin des enseignements des dragons. Les Éléments peuvent collaborer avec les humains, et nous sommes loin d’appréhender toute l’étendue des savoirs qu’ils peuvent nous transmettre. Mais ce rapport, comme celui avec les dragons doit se faire dans l’égalité, l’humilité et le respect.


Aujourd’hui les dragons reviennent pointer le bout de leurs museaux. La pression des pratiques religieuses se fait moins pressante en Europe, il est aujourd’hui possible d’exprimer son admiration pour les créatures fantastiques. C’est un instant propice pour le retour des dragons. D’autant que nous allons avoir besoin de cette collaboration entre les technologies et les savoirs inhérents de la Nature. Les dragons sont là pour nous souffler cette cohésion. Comment ? Par inspiration.

Regardons les dragons autrement. Il y a ceux qui font peur en effet, mais ce ne sont pas les dragons « naturels » que j’ai pu côtoyer. Ce peut-être des entités plus sombre qui portent des masquent de dragon pour les discréditer injustement. Les dragons sont tristes et un peu agacer de la crainte que nous avons envers eux. Ouvrons notre esprit à la différence, osez aimer les dragons et vous les verrez sous un jour tout à fait nouveau. Ils sont un véhicule vers d’autres mondes, ils sont joueurs, accessibles, mais dignes. Leur noblesse est à l’image du respect qu’il porte aux vivant. Soyons nous aussi noble face à eux, courtois et établissons des liens de qualité pour partager nos plus hautes visions du monde à venir.



Pour en savoir plus sur les dragons, je ne peux que vous recommander le merveilleux livre d’Araya Anra, le dragon intérieur. J’affectionne également l’oracle des dragons protecteurs de Lucy Cavendish.

Vous pouvez aussi venir me voir raconter des contes traditionnels sur les dragons. Vous trouverez toutes les dates des mes activités en cliquant ici.

Merci aux dragons d’être là.

Draconiquement vôtre,

Sowa


0 vue

Site par Nadège Borowski, 2018, tous droits réservés